Connect with us

Voyage

7 des plus beaux voyages en train en France

Published

on

7 des plus beaux voyages en train en France 1

Il ne fait aucun doute que le train a le vent en poupe, les voyageurs délaissant l’avion au profit de l’alternative plus verte et plus relaxante qu’est le rail. La SNCF a ajouté 500 000 places supplémentaires pour faire face à la forte demande cet été.

Avec son réseau de TGV, la France est particulièrement douée pour les voyages en train. Mais en plus d’être meilleur pour la planète et pour votre sens de l’aventure, le train a un avantage supplémentaire : une vue imprenable.

Voici notre sélection de sept voyages en train à couper le souffle en France qui vous montreront que le train reste le meilleur moyen de transport.

La Côte d’Azur

Advertisement

Un voyage en train – très abordable – le long de la côte de la Côte d’Azur est l’une des grandes expériences de voyage en France – le train longe les falaises d’un côté, tandis que la mer clapote contre la côte de l’autre.

Dirigez-vous de Marseille vers Nice – et peut-être vers Monaco, Menton et l’Italie – sur la ligne Marseille-Vintimille, en passant par les stations glamour de la Riviera, Cannes et Antibes, ainsi que Juan-les-Pins, Villefranche-sur-Mer et Cap d’Ail si vous choisissez de vous diriger vers la frontière italienne.

La Ligne des Hirondelles

Ce voyage de 123 km, d’une durée de deux heures et demie, entre Dole et Saint-Claude, dans l’est de la France, dans un TER typiquement confortable, passe beaucoup trop vite.

Advertisement

Il traverse la forêt de Chaux, le vignoble jurassien, la vallée de Grandvaux, la vallée de la Bienne… sans oublier la traversée de 36 tunnels et 18 viaducs.

Un bonheur du début à la fin.

La Ligne de Cerdagne

Si vous n’avez jamais entendu parler de la train jaunevous allez avoir une très bonne surprise.

Advertisement

Véritable emblème du Sud-Ouest, le train jaune parcourt les hauteurs des Pyrénées-Orientales à travers forêts, gouffres, gorges, viaducs, passant devant d’anciennes forteresses et un monastère perché de façon précaire, sur un parcours de carte postale de 63 km entre Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol, à près de 1 600 m d’altitude.

Deux types de trains circulent sur cette ligne, un train moderne fermé ainsi qu’un train historique plus ancien qui circule parfois avec des wagons ouverts lorsque le temps en montagne le permet.

Le train de Montenvers

Pour ne pas être en reste, les Alpes ont le train rouge vif de Montenvers, qui monte de la vallée de Chamonix autour du Mont Blanc, avant de s’arrêter à la Mer de Glaces toute l’année.

Advertisement

En hiver, vous pourrez observer les skieurs s’affairer sur les pistes. En été, les paysages époustouflants s’offrent à vous…

La Ligne des Cévennes

Le trajet de 304 km de Clermont-Ferrand à Nîmes n’a jamais été aussi beau, traversant des paysages étonnants, dont les spectaculaires Gorges de l’Allier et le paisible parc national des Cévennes.

Le train traverse également de nombreux ponts et viaducs du XIXe siècle tout aussi étonnants, dont le viaduc de Chapeauroux (433 m) et le viaduc de Chamborigaud (409 m).

Advertisement

Le Mastrou

L’ère de la vapeur a encore le pouvoir d’émouvoir les amoureux du rail.

Le train Le Mastrou, vieux de 130 ans, part de Tournon-Saint Jean et traverse le magnifique paysage ardéchois. Il traverse les Gorges du Doux pour un déjeuner relaxant dans la ville pittoresque de Lamastre, dans les montagnes.

Advertisement

Interloire

Une pour les cyclistes – la liaison entre Orléans et Le Croisic, sur la côte atlantique, traverse la douloureuse vallée de la Loire et passe par Nantes et Angers, en suivant le chemin de la Loire à Vélo. En été, les vélos peuvent être stockés en toute sécurité pour le voyage dans un wagon dédié.

Advertisement

Tendances