Femme accro au shopping

Accro au shopping : que faire pour cesser de l’être ?

L’addiction au shopping est un fléau comportemental comme un autre et qui peut avoir de lourdes  conséquences sur vos finances. En effet, il n’est pas toujours évident de venir à bout de ce type de dépendance. Voici donc quelques astuces qui peuvent permettre de ne plus être accro au shopping.

Ayez du recul sur votre liste de vente

shopping

Lorsqu’on est accro au shopping, il est souvent nécessaire d’avoir du recul et de bien analyser son wishlist. L’analyse de votre panier en ligne vous  offrira la possibilité de vous poser les bonnes questions :

  • Quel article souhaitez-vous acheter ?
  • Combien de dérivés de cet article se trouvent déjà dans votre placard ?
  • A quel moment avez-vous craqué pour un article du même type ?
  • Dans quel cadre allez-vous le porter ?
  • Est-ce un achat indispensable ?

Une fois que vous avez répondu à ces questions, vous réfléchirez à deux fois avant d’effectuer l’achat.

Consultez votre compagnon

Si vous êtes dans une situation où vous n’arrivez pas à contrôler votre addiction, faites appel à votre compagnon. En effet, celui-ci propose souvent un regard extérieur et plein d’objectivité sur votre dépendance.

Cependant, il est important de noter qu’il ne s’agit pas de demander son autorisation ou de lui faire plaisir en lui demandant son avis. Il s’agit d’avoir un avis plus différent venant d’une personne qui n’accorde pas de réelle importance au shopping.

Ainsi, lorsqu’il vous donnera son avis sur le nombre exagéré de sacs rouges que vous avez en votre possession, laissez-lui le bénéfice du doute. Cela peut vous amener à mieux réfléchir.

Ayez une vision différente de vos achats

Il est vrai que ce jean que vous êtes en train d’admirer ne coûte que 80 €. Ce qui est bien évidemment insignifiant vis-à-vis des montants que vous avez dépensés en vêtements et sacs à main.

Toutefois, si vous le convertissez en temps de travail, ce coût aura une valeur bien plus différente. En effet, si vous gagnez environ 10 € de l’heure par jour, pour une journée de travail de 8 h, vous allez donc dépenser une journée de vie professionnelle en un article. 

Relativisez

Comme toute forme d’indépendance, la personne peut sentir un énorme mal être lorsqu’il n’a pas eu la possibilité d’assouvir ses besoins. Ce qu’il faut savoir, c’est que même si vous n’avez pas réussi à avoir cette petite robe rouge tendance, cela ne va rien changer à votre vie.

Que ce soit votre monde ou votre look, vous devez avoir conscience que rien ne s’écroulera si vous n’avez pas acheté l’article. Même si elle est très jolie et qu’elle pourrait bien aller avec cet escarpin noir, cela ne mérite ni larmes ni remords.

Faites la différence entre envie et compensation

shopping

C’est l’un des nombreux facteurs qui poussent les gens à devenir accro au shopping. En effet, faire des achats après une journée difficile peut devenir à la longue une routine négative. Un train qui a du retard deviendra ainsi une occasion de passer au centre commercial de la gare. Un rendez-vous ennuyant en ville, l’opportunité de passer par la bijouterie à côté.

Ces petits moments où l’on se dit que les petits problèmes de la vie méritent une petite compensation. Le problème c’est qu’à la longue, c’est votre carte bancaire qui en souffrira le plus.

Prenez de bonnes résolutions

Si de nombreuses personnes réussissent à laisser tomber l’alcool ou la drogue, vous devez aussi réussir à freiner vos envies de shopper. 1 mois complet sans sac à main,  sans maquillage, sans vêtements ni paire de chaussures, cela pourrait faire du bien à votre esprit ainsi qu’à votre compte en banque.

Post navigation

Les 5 meilleurs chargeurs de batterie de voiture en 2020

Quels sont les meilleurs types de pulls pour femmes pour l’hiver ?

Les meilleurs smartphones Apple et Android de 2022