Santé

Bronchiolite : causes, manifestations et traitements

Publié

le

bébé atteint de la branchiolite

La bronchiolite est une maladie de la respiration des nourrissons de moins de 2ans surtout entre 2 et 6mois. Sa contagiosité est assez forte qu’elle déclenche pendant les périodes froides une épidémie. Zoom sur cette maladie qui cause l’hospitalisation de nombreux nourrissons chaque année.

Les causes de la bronchiolite

bébé malade

La majorité des cas de bronchiolite sont causées par le virus respiratoire syncytial ou VRS. Mais il faut savoir que certains enfants ayant contracté ce virus ne développent pas cette maladie car ils possèdent une défense immunitaire pouvant le contrer. 

Et entre 5% à 20% des cas de bronchiolites proviennent de la contamination par d’autres virus parainfluenza comme influenza de type B, rhinovirus ou adénovirus, Hoemophilus…

La transmission de la maladie

En tant qu’infection virale, elle est facilement contagieuse. Le VRS peut sortir avec la salive qui s’expulse par la toux ou lorsque le porteur du virus éternue. Il se transmet également par le contact avec des objets contaminés comme les aliments et les vêtements… 

Ainsi, lorsque l’hygiène n’est pas respectée, elle se propage vite. Une habitation mal aérée ainsi que le rapprochement avec les malades favorisent sa propagation. 

Manifestation de la maladie

Au début, la bronchiolite se manifeste par un simple rhume avec une petite fièvre. Rapidement, la respiration devient superficielle et accélérée, et le bébé halète. Pendant l’inspiration, on constate des battements des ailes du nez. Le bébé a du mal à respirer. Agitation, pâleur, et cyanose accompagnent l’insuffisance respiratoire. Il a de la fièvre, mais elle reste discrète.

Types de la maladie

Il est vrai que cette maladie touche majoritairement les nourrissons, mais elle apparaît également chez certains adultes. 

Dans la plupart des cas, elle est provoquée par une autre maladie chronique. Chez les nourrissons, la bronchiolite aiguë est la plus répandue et la moins grave. Les prématurés et les jeunes bébés doivent être surveillés et recevoir des soins particuliers car ils sont plus fragiles et exposés au risque de crise cardiaque.

La complication

Bien qu’elle soit généralement bénigne, elle peut entraîner des complications parfois graves. Par ailleurs, il s’agit de la principale cause d’hospitalisation des enfants durant la période hivernale. En effet, elle représente les risques de survenue de :

  • détresse respiratoire ;
  • troubles neurologiques comme les convulsions ;
  • apnée centrale ;
  • surinfection bactérienne comme la pneumonie, otite ;
  • insuffisance cardiaque ;
  • décès en cas de présence d’autres maladies.

Les traitements

hospitalisation-bébé-branchiolite

Pour la bronchiolite, les traitements recommandés par le médecin doivent être accompagnés par des actions spécifiques à la maison. Ainsi, il est nécessaire de :

  • faire boire régulièrement le bébé afin de l’hydrater ;
  • libérer la voie nasale à l’aide de sérum physiologique;
  • bien aérer la chambre du bébé ;
  • privilégier un environnement sain sans irritants comme le tabac, les parfums, les produits chimiques ;
  • fractionner ses nourritures pour faciliter son alimentation ;
  • soulever le bébé quand il dort avec un coussin ;
  • toujours se laver les mains à chaque contact avec le bébé;
  • porter un masque.

Les traitements médicaux :

Le médecin examine chaque cas, et par rapport à la gravité de la maladie, il prescrit les médicaments qui conviennent. 

Pour une bronchiolite aiguë, il propose de l’acétaminophène pour réduire la fièvre. Et en cas de complication comme l’otite ou la pneumonie, il prescrit des antibiotiques. 

Et pour certains cas, quand ils deviennent plus sévères, une hospitalisation est indispensable afin que le bébé puisse avoir accès à une assistance respiratoire. 

Tendances