Cinq morts lorsque des vents de 200 km/h s'abattent sur la Corse 2

Cinq morts lorsque des vents de 200 km/h s’abattent sur la Corse

MÉTÉO

Au moins cinq personnes – dont une adolescente – sont mortes et des dizaines ont été blessées après que des orages soudains et extrêmement violents ont frappé l’île française de Corse jeudi matin.

Publié : 18 août 2022 14:33 CEST
Mis à jour : 18 août 2022 16:28 CEST

Cinq morts après le passage de vents de 200km/h en Corse

Des passants regardent des bateaux jetés sur la plage de Sagone à Coggia après que des vents violents ont frappé l’île française de la Méditerranée, la Corse. Photo de PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Une grande partie de la France a subi des tempêtes et des inondations soudaines cette semaine, alors que les températures se refroidissent après le dernier épisode de canicule, mais la plus violente a été la tempête qui a frappé l’île méditerranéenne de Corse jeudi.

Des vents de 224 km/h ont été enregistrés dans le sud de l’île et au moins cinq personnes sont décédées – dont une jeune fille de 13 ans qui séjournait dans l’un des campings de l’île, un homme de 46 ans dont le bungalow a été brisé par la chute d’un arbre et une femme de 72 ans qui est décédée lorsque des débris sont tombés sur son véhicule.

Les autorités maritimes ont ensuite déclaré qu’un pêcheur était décédé près de Girolata, et une femme kayakiste près d’Erbalunga, au nord de Bastia.

Au moins 13 autres personnes ont été traitées pour des blessures liées aux conditions météorologiques, dont deux sont dans un état grave.

“J’ai été réveillé vers 7h30 par un très gros orage” qui a coupé à la fois l’électricité et les réseaux de téléphonie mobile, a raconté à l’AFP Benjamin Roux, un touriste de 26 ans.

Il avait prévu de faire de la plongée sous-marine, mais a préféré aider les passagers d’un bateau qui dormaient à bord lorsqu’il a été soudainement projeté sur le rivage par les vagues agitées.

“Ils ont réussi à s’en sortir sans être blessés, mais ils sont juste dévastés”, a-t-il déclaré à l’AFP.

Les autorités maritimes ont fait état de 60 à 70 opérations de sauvetage en mer, principalement le long de la côte ouest qui a subi le plus fort de la tempête.

Les tempêtes se sont maintenant éloignées, selon Météo France qui a levé son alerte météo orange pour l’île, mais 45 000 foyers restent privés d’électricité.

La Corse, connue sous le nom de “l’île de beauté”, est l’une des destinations de vacances les plus populaires de France et, au mois d’août, les hôtels, les campings et les villas sont généralement remplis de touristes, français et étrangers.

Bien que les tempêtes sur la côte méditerranéenne française ne soient pas inhabituelles – surtout à la fin de l’été lorsque les températures commencent à baisser – les experts prévoient que cette année les tempêtes – connues sous le nom de épisodes cévénol – seront d’une intensité inhabituelle en raison des températures exceptionnellement élevées enregistrées sur la Méditerranée.

Quentin

Rédacteur en CHEF de id-champagne-ardenne.fr, journaliste depuis plus de 10 ans.

Post navigation

La phrase française du jour : C’est pas Versailles ici

La France intérieure : Tempêtes, papeterie et cochons nommés Napoléon

RÉVÉLATION : Où, en Europe, les prix des logements et des loyers ont-ils le plus augmenté ?