Tendance

Comment choisir sa caméra de surveillance sans fil ?

Publié

le

Comment choisir sa caméra de surveillance sans fil ? 1

Une caméra de surveillance sans fil est un appareil de prise de vue qui permet d’avoir un rendu d’un point stratégique. Comme toute autre caméra, ce dispositif comprend un capteur et un objectif optiques. Mais, puisque ce type de caméra de surveillance est dépourvu de fil, il utilise un réseau Wifi pour transférer les données de surveillance à un serveur en passant par un réseau informatique. Cependant, pour en choisir une, certaines questions doivent être étudiées au préalable.

Une caméra sans fil à objectif fixe ou mobile ?

Comme il a été dit précédemment, une caméra est dotée d’un objectif. Comme le prouvent les modèles dans cet exemple de caméra de surveillance sans fil, il existe des objectifs fixes et des objectifs mobiles, aussi appelés objectifs motorisés. Il est donc possible d’orienter, soit manuellement, soit automatiquement la caméra pour qu’elle filme vers une direction précise.

L’objectif fixe

Les caméras de surveillance sans fil à objectif fixe sont les plus répandues, mais surtout les plus abordables. Une caméra à objectif fixe est en effet immobile et ne dispose d’aucun composant électromécanique qui permette de l’orienter dans la direction souhaitée. Elle est uniquement installée sur un pivot et l’orientation doit se faire à la main.

L’objectif fixe est essentiellement destiné pour capturer des séquences sur un endroit précis comme une porte d’entrée, une porte de garage ou une cour arrière. Afin de filmer sur un angle plus large, il faut donc prévoir une deuxième caméra, voire une troisième pour que toute la zone qui doit être surveillée puisse l’être vraiment.

Néanmoins, avec une caméra sans fil à objectif fixe, il est toujours possible d’effectuer un zoom optique, mais de manière numérique avec comme inconvénient une légère dégradation de l’image.

L’objectif mobile

Une caméra de surveillance sans fil à objectif mobile ou motorisé est équipée d’un petit moteur électrique permettant d’orienter l’objectif vers la direction voulue, que ce soit de droite à gauche ou de haut en bas. C’est de cette capacité que provient l’appellation de caméra PTZ (pour Pan-Tilt-Zoom).

Ce type de caméra offre une capture vidéo sur un plan plus large, ce qui permet d’avoir une vue panoramique sur la zone à surveiller. En outre, le zoom optique est entièrement mécanique pour profiter d’un cadrage plutôt que d’un zoom numérique afin que l’image soit meilleure.

Une caméra de surveillance sans fil à objectif motorisé est normalement plus onéreuse qu’une autre à objectif fixe. La mise au point et l’orientation se faisant à distance, toute cette technologie est plus coûteuse à développer, ce qui se répercute sur le prix final du produit. De plus, sur les modèles haut de gamme, le moteur miniature est plus rapide et silencieux pour une surveillance plus performante.

En général, les caméras sans fil PTZ ont un champ de vision pouvant atteindre 340° sur l’horizontale et 120° sur la verticale. Que ce soit sur un mur, un coin de maison ou sous un plafond, elles peuvent capturer sur tous les angles et une caméra de ce type suffit amplement pour couvrir une zone normalement filmée par trois caméras à objectif fixe.

Quelle doit-être la définition du capteur ?

Les modèles basiques de caméras de surveillance sans fil n’offrent qu’une définition de 640 sur 480 pixels. Les modèles d’entrée de gamme permettent d’avoir une meilleure résolution, notamment du Full HD en 1920 sur 1080 pixels. Les caméras sans fil ultra haut de gamme sont par contre capables de filmer en 4K, soit 3840 sur 2160 pixels.

Bien évidemment, le prix de chacune de ces catégories est différent, et va du moins cher au plus cher. Mais, ce n’est pas un point qui mérite réflexion, car il faut savoir que plus la résolution est élevée, meilleure sera l’image que la caméra capturera. Autrement dit, avec une définition de 640 x 480 pixels, il est mieux de se contenter de surveiller une petite zone. Avec le Full HD et le 4K, la précision de l’image est telle qu’il est possible de distinguer le visage d’une personne.

Quel type de compression d’image choisir ?

Une caméra de surveillance sans fil capture une vidéo, mais ne l’envoie pas directement à un serveur. Elle effectue tout d’abord une compression sans laquelle l’enregistrement occuperait plus de place que la normale et le réseau serait surchargé, ce qui nécessiterait beaucoup de bande passante.

En matière de surveillance via des caméras numériques sans fil, il existe divers types de compressions sur lesquels il est possible d’avoir une vidéo d’excellente qualité et légère.

Le M-Jpeg

Le M-Jpeg ou Motion Joint Photographic Experts Group est un type de compression qui se compose de plusieurs images compressées au format JPEG et qui se succèdent pour former une vidéo. La qualité de l’image est préservée durant le transfert en Wifi. Mais, la taille des fichiers peut nécessiter plus de bande passante.

Le Mpeg-4

Le Mpeg-4 ne sollicite pas énormément le réseau comparé au M-Jpeg. La compression se fait cependant par inter-images, ce qui peut compliquer l’obtention d’une belle image.

Le H264/AVC

Aussi appelé Mpeg-4 Part 10, ce format commence à devenir le standard sur les caméras sans fil. Il propose une bonne qualité d’image sans pour autant exige beaucoup de bande passante ni même d’espace de stockage.

 

Tendances