Parent

Comment consolider les connaissances en mathématiques ?

Publié

le

Comment consolider les connaissances en mathématiques ? 1

Les mathématiques représentent une des toutes premières matières enseignées dès l’entrée à l’école. Il s’agit également de l’une des disciplines qui se révèlent très tôt complexes pour certains élèves. Régler ou anticiper ce problème, constitue un casse-tête pour de nombreux parents et éducateurs. Zoom sur les méthodes pratiques pour consolider les connaissances en mathématiques de votre enfant.

Opter pour une inscription à des cours particuliers

Les cours particuliers sont des cours de soutien généralement dispensés en dehors du cadre scolaire. Il s’agit d’une bonne alternative pour améliorer ou maintenir le niveau de votre enfant en mathématiques.

Grâce aux cours particuliers, votre enfant bénéficie d’un accompagnement personnalisé. En effet, l’enseignement de ce type de cours est construit au fur et à mesure, pour répondre aux attentes de l’apprenant. Notez que les cours particuliers se déroulent généralement avec un effectif très restreint, ce qui offre la possibilité à l’enfant d’exposer ses idées sans crainte. De ce fait, les difficultés particulières de ce dernier sont relevées et travaillées, ce qui n’est pas toujours le cas à l’école. Cela permet d’anticiper les problèmes dans sa scolarité et de préparer un dossier d’excellence, pour la poursuite des études.

Les cours particuliers représentent aussi des occasions pour s’entraîner efficacement aux examens de classe. En réalité, des bilans réguliers sont prévus pour mesurer la progression de votre enfant après les enseignements.

Pour toutes ces raisons, votre enfant obtiendra certainement de meilleurs résultats en maths avec des cours particuliers, quel que soit son niveau de base : bon, moyen ou faible.

cours particuliers

Améliorer le suivi parental

Il est scientifiquement prouvé que le suivi parental favorise la réussite scolaire des enfants. En effet, après avoir inscrit votre enfant à l’école, vous devez également assumer votre part de responsabilité, dans son éducation scolaire. Il s’agit à ce niveau de vous impliquer à tout point de vue dans les études de votre enfant. Pour cela, vous pouvez par exemple l’aider avec ses devoirs de classe. Pour l’éclairer davantage sur des notions qui lui sont difficiles à comprendre, prévoyez de petits exercices ciblés.

Encouragez votre enfant à prendre et conserver le goût des chiffres en le responsabilisant dans certaines tâches de la vie quotidienne. Toutefois, cela doit se faire dans un cadre parfaitement détendu pour éviter toute situation de stress, qui peut créer des blocages d’apprentissage chez l’enfant.

Pour assurer pleinement le suivi parental pour votre enfant, vous devez également vous préoccuper de ses résultats scolaires. Encouragez-le lorsqu’ils sont bons et instaurez un dialogue lorsque les résultats sont mauvais.

Par ailleurs, s’impliquer dans la scolarité de son enfant revient également à lui donner le temps qu’il faut pour étudier. Pour cela, il faudra s’entendre avec ce dernier pour définir ses périodes d’études et ajuster les autres activités en fonction de cela.

Des échanges réguliers avec les enseignants de votre enfant vous permettent de lui apporter un suivi efficace.

Adopter les jeux éducatifs

L’enfance est une période de la vie où une importance particulière est accordée aux jeux. Outre leur rôle ludique, les jeux sont devenus au fil du temps des occasions ultimes, pour apprendre de nouvelles choses. Ainsi, adopter des jeux éducatifs pour votre enfant permet d’améliorer significativement son niveau dans les matières fondamentales telles que la mathématique. En effet, ces types de jeux intègrent généralement de petits exercices de concentration, de calculs, de numération, de géométrie… présentés de façon ludique.

Il existe aujourd’hui plusieurs jeux éducatifs qui permettent de consolider les connaissances de votre enfant en mathématiques. Vous les trouverez en ligne et ils sont accessibles sur téléphone, tablette ou PC. À défaut d’utiliser ces produits finis, vous pouvez concevoir vous-même des jeux éducatifs sur-mesure. Pour cela, misez sur des sujets, objets ou personnages affectionnés par l’enfant.

jeux en ligne

L’apprentissage par les tests

Pour stimuler la curiosité de votre enfant et l’amener à retenir davantage les notions de mathématiques qui lui sont enseignées, l’apprentissage par les tests est une méthode pratique. Il consiste en effet à évaluer les compétences de l’enfant en l’amenant à faire de petits exercices. Dans ce cadre extrascolaire où les notes ne seront pas vraiment utiles, il vous faut trouver des moyens de motivation suffisamment intéressants pour l’enfant.

Des récompenses telles que les friandises, des sorties, un jouet… permettent de motiver davantage votre enfant à améliorer son niveau en mathématiques.

Identifier et corriger un trouble de l’apprentissage

En dépit de l’accompagnement apporté à un enfant, ce dernier peut présenter un trouble de l’apprentissage qui l’empêche d’avoir de bons rendements scolaires.

La dyscalculie

La dyscalculie est un trouble neurologique qui affecte spécifiquement la compréhension des calculs et des chiffres en général. Elle possède essentiellement six variantes, avec des symptômes propres à chacune. Il s’agit de :

  • La dyscalculie opérationnelle : l’enfant a du mal à faire des opérations arithmétiques écrites et orales ;
  • La dyscalculie verbale : l’enfant éprouve des difficultés à comprendre les concepts mathématiques énoncés oralement ;
  • La dyscalculie lexicale : l’enfant n’arrive pas à transposer par écrit les concepts mathématiques quand bien même il les comprend ;
  • La dyscalculie idéognostique : l’enfant ne réussit pas à faire des calculs mentaux ;
  • La dyscalculie practognostique : l’enfant ne parvient pas à concrétiser les concepts mathématiques malgré une bonne compréhension ;
  • La dyscalculie graphique : l’enfant éprouve des difficultés à lire et écrire des symboles mathématiques ;

Automatiquement, lorsque vous remarquez ces symptômes, prenez l’avis d’un professionnel pour un diagnostic et démarrez le traitement adéquat le plus tôt. Notez qu’en l’absence de traitement, la dyscalculie peut entraîner chez l’enfant le rejet total des mathématiques. À l’âge adulte, les dyscalculiques ont du mal à compter et éprouvent des difficultés à gérer leur argent. Des exercices ciblés de rééducation à faire sur une période régulière permettent de traiter les symptômes de la dyscalculie.

dyscalculie

La dyslexie

Trouble de l’apprentissage lié à la lecture et l’orthographe, la dyslexie affecte également l’apprentissage de la mathématique. Il n’a pas d’origine psychiatrique et ne résulte pas d’une déficience intellectuelle. Nous relevons différents types de dyslexie. Il s’agit essentiellement de :

  • La dyslexie dysphonétique : l’enfant à des difficultés à identifier les chiffres, les lettres, les syllabes ;
  • La dyslexie dyséidétique : l’enfant a une parfaite maîtrise des chiffres, mais rencontre des difficultés à les lire, il fait des confusions ;
  • La dyslexie mixte : l’enfant a du mal autant à l’écrit qu’à l’oral avec les chiffres et les lettres ;
  • La dyslexie motrice : l’enfant éprouve des difficultés à former les chiffres et les lettres à l’écrit ;

Lorsque votre enfant souffre de dyslexie, vous pourrez observer ces symptômes dès les classes primaires. De même, ce dernier prendra davantage de temps pour faire ses devoirs, et même avec un renforcement scolaire, il n’obtiendra que peu de résultats satisfaisants.

Pour soigner la dyslexie, des séances sont requises avec un orthophoniste qui va procéder à une rééducation orthophonique chez l’enfant. Des exercices pratiques vous permettent également d’accompagner ce traitement à domicile. Dans les cas où ce trouble est associé à une hyperactivité, des médicaments peuvent être proposés en accompagnement.

Tendances