Comment débarrasser votre maison des rats : 5 étapes idéales 2

Comment débarrasser votre maison des rats : 5 étapes idéales

Attention lecteur ! Des rats sont en liberté dans votre propriété. Et nous ne parlons pas de l’espèce mignonne et domestiquée, mais de l’espèce qui propage des maladies et qui se laisse tomber. Nous parlons de rats de la taille d’un chat qui se faufilent dans les toilettes et envahissent les maisons.

Quoi qu’il en soit, maintenant que nous avons attiré votre attention, nous aimerions vous rassurer plutôt que de vous alarmer. Bien que nous n’ayons pas envie de vous ressortir cette statistique souvent citée, nous allons quand même le faire : vous n’êtes jamais à plus de deux mètres d’un rat à Londres.

La probabilité que l’un d’entre eux s’attarde sous vos planchers ou se déplace sur vos surfaces à la recherche de miettes est, franchement, plus élevée que vous ne le pensez. Mais plutôt que de vous plonger dans un état de choc et de paranoïa, nous espérons que cela vous aidera à réaliser qu’il ne faut pas stigmatiser la visite des rongeurs.

Au contraire, sachez que, comme il s’agit d’un problème très courant, les solutions humaines sont tout aussi faciles à trouver. Nous espérons que cet article vous aidera, alors voici comment débarrasser votre maison des rats en 5 étapes IDEALES.

Réparez régulièrement votre maison

Mieux vaut prévenir que guérir, dit le vieil adage, et en matière de lutte contre les nuisibles dans le cadre domestique, jamais le ton n’a été plus juste. En effet, une maison délabrée n’est pas seulement une porte ouverte à l’infestation de rats, c’est aussi une invitation à faire comme chez soi, nous avons mis la bouilloire à chauffer… que diriez-vous d’emménager ?

Si vous prenez du retard dans les réparations de votre maison, comme la dégradation du bardage ou les fuites du toit, il y a de fortes chances que vous laissiez des points d’accès aux rongeurs se développer au fil du temps. En prenant soin de l’entretien de votre maison, vous éviterez de devoir partager votre espace de vie avec ces rongeurs.

Bloquer l’accès aux tunnels

L’une des façons dont les rats pénètrent dans votre maison, en dehors de ce qui est évident (trous dans les murs et les plafonds), est en fait par le bas, en commençant sous terre et en creusant leur chemin vers le haut. Les pattes des rats sont faites pour creuser profondément et avec dextérité, donc pour empêcher les rats d’utiliser leurs prouesses de tunnellisation pour accéder à votre maison, vous devez mettre en place des mécanismes pour bloquer leurs efforts.

Le meilleur moyen d’y parvenir est de tapisser le sol juste à côté de vos murs extérieurs avec des pavés enfoncés dans la terre. Les efforts de creusement des rongeurs seront stoppés par les pavés sans aucun doute.

Stocker la nourriture en toute sécurité

Les rats ont une pensée unique comme le reste et le meilleur d’entre nous. Et si les rats sont si déterminés à pénétrer dans votre maison, ce n’est pas pour pouvoir se prélasser dans votre baignoire ou regarder Netflix. C’est, bien sûr, pour trouver de la nourriture.

Si vous laissez traîner négligemment chez vous des aliments frais, des aliments emballés facilement accessibles, des déchets contenant de la nourriture ou des débris de repas précédents, vous demandez aux rongeurs d’inviter tout leur nid à venir manger.

L’équipe de toplinepestcontrol.co.uk insiste sur l’importance de stocker vos aliments de manière plus sûre. Rangez vos provisions dans un garde-manger fermé et ne laissez jamais de nourriture ouverte sur le comptoir pendant la nuit (y compris les assiettes et les casseroles qui doivent être lavées). Balayez, passez l’aspirateur et passez la serpillière régulièrement dans votre cuisine afin qu’il n’y ait pas de restes de nourriture sur les sols de votre maison qui pourraient attirer les rongeurs. De plus, vous devez sortir vos poubelles régulièrement, mais ne laissez pas d’aliments particulièrement odorants dans la poubelle, à l’extérieur, pendant la nuit ou vous ne feriez qu’attirer davantage d’intérêt.

Comment débarrasser votre maison des rats : 5 étapes idéales 3

Vérifiez si le Conseil est responsable

Bonne nouvelle : il se peut que votre propriétaire ou le conseil municipal soit responsable du traitement de votre problème de nuisibles. Si vous êtes locataire, votre propriétaire doit s’occuper de la lutte contre les nuisibles si des réparations sont nécessaires pour empêcher les nuisibles d’entrer ou si une infestation rend votre maison difficile ou dangereuse à vivre. Vous pouvez être tenu responsable si vos actions et vos habitudes encouragent les nuisibles à vous rendre visite, mais nous avons déjà abordé ce point ci-dessus, n’est-ce pas ?

Vous devez d’abord contacter la mairie, avant de faire appel à des services professionnels, pour demander de l’aide. S’ils ne sont pas disposés à vous aider, il est alors temps de faire appel à une aide extérieure…

Appelez le service de lutte antiparasitaire

Si ces mesures préventives échouent, un traitement s’impose. Plutôt que de lever le drapeau blanc et de vous résigner à vivre avec de nouveaux compagnons rongeurs, envisagez d’appeler un service professionnel de lutte contre les nuisibles, qui sera en mesure de diagnostiquer le problème exact qui permet aux rats d’entrer dans votre maison et de le traiter en conséquence.

Si vous détestez voir un rongeur dans votre maison, si vous vous inquiétez des implications en matière d’hygiène ou si vous avez une phobie, alors le coût de la lutte antiparasitaire en vaut certainement la peine.

La ligne de fond

Voilà, maintenant que vous connaissez les différentes stratégies de prévention des infestations de rats, il ne vous reste plus qu’à les mettre en œuvre chez vous. Bientôt, vous serez fier de dire que vous vivez dans votre maison sans qu’aucun petit nuisible à quatre pattes ne vienne gâcher le plaisir.

Manon

Rédactrice WEB pour id-champagne-ardenne.fr depuis plus de 5 ans, je suis passionné par les voyages et l'art de vivre à la française.

Post navigation

7 odeurs dans votre maison que vous ne devriez jamais ignorer

Comment fixer une pergola sur sa terrasse en 10 étapes ?

Le guide idéal pour choisir le bon matelas pour vous