Maison

Comment installer une climatisation dans un appartement ?

Publié

le

Comment installer une climatisation dans un appartement ? 1

Un nouvel épisode de canicule s’installe et vous songez à installer un climatiseur chez vous, pour jouir de l’air frais en journée comme dans la nuit. Avec les vagues de chaleur vous vous demandez comment installer une climatisation pour mettre fin à ces nuits d’inconfort que vous passez.

Quel type de climatiseur choisir ?

Avant d’installer votre climatiseur, vous devez définir la puissance dont vous avez besoin. Lorsque vous souhaitez rafraichir de petites pièces, un climatiseur mobile suffit largement. Cet appareil a l’avantage d’être déplacé d’une pièce à une autre, il est performant mais un peu bruyant. Vous pouvez également choisir le monobloc fixe. Il est beaucoup plus silencieux et permet de rafraichir des pièces de 20 à 30 m².

Vous aurez juste besoin d’une fenêtre ou d’une ouverture sur l’extérieur pour que les calories contenues dans les pièces soient expulsées. Si vous envisagez rafraichir plusieurs pièces, vous investirez dans un équipement beaucoup plus puissant. Les climatiseurs mono et multisplit fixes, sont les plus recommandés.

Le  modèle monosplit est composé d’une unité intérieure et une extérieure placée en dehors du logement, qui permet l’évacuation de la chaleur contenue dans les pièces. Quant au multisplit il est doté d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures, qui peuvent être placées dans différentes pièces.

Les règles de copropriété à respecter

Lorsque vous êtes un copropriétaire la première des choses à faire avant le choix et l’installation du climatiseur, c’est de consulter le règlement de copropriété. Si le règlement autorise l’installation d’une climatisation vous devez demander l’autorisation des copropriétaires.

Généralement l’installation d’une climatisation nécessite la pose d’une unité extérieure. Mais lorsque vous optez pour un climatiseur monobloc mobile sur roulette, vous n’engagerez pas de travaux. Dès que vous avez reçu l’autorisation de la copropriété, vous devez veiller maintenant à ce que l’unité extérieure de l’équipement ne perturbe pas vos voisins.

L’installation de l’unité extérieure doit donc se faire sur votre terrasse ou sur votre balcon de façon invisible. Dans ce cas choisissez un modèle des plus silencieux.

L’installation d’un modèle réversible

L’installation du climatiseur réversible est la solution la plus judicieuse, c’est vrai à l’achat il est cher, mais à l’usage il sera plus économique. Il est parfait pour réchauffer vos pièces pendant l’été et en hiver il les rafraichit efficacement. Son installation ne demande que deux percements de trous en façade pour faire ressortir  l’évaporateur.

Vous pouvez faire ressortir la gaine par une fenêtre. Cette solution est moins efficace car cela peut engendrer une entrée d’air chaud. Vous avez également la possibilité de remplacer un carreau par une plaque percée dans laquelle vous ferez passer  la gaine d’évacuation. Avec cette option vous n’avez pas besoin d’autorisation de la copropriété, mais toutefois vous devez prendre l’avis du bailleur si vous êtes locataire.

L’installation d’un mono ou multi split

Si vous optez pour un mono ou un multi split les contraintes diffèrent. Si vous êtes propriétaire de votre logement vous jouirez des parties privatives comme bon vous semble. L’installation de l’unité extérieure se fait en façade, là encore des travaux sur parties communes sont soumis à l’autorisation de la copropriété.

Vous n’avez pas besoin de permis de conduire, mais une simple déclaration à la mairie suffit pour commencer les travaux. Présentez les détails des travaux à réaliser. Rassurez ensuite le voisinage sur la gêne sonore. Si le moteur de votre appareil est trop bruyant prévoyez d’installer un caisson ou une isolation phonique. Noter que lorsque vous êtes locataire de votre logement vous devez demander l’autorisation au propriétaire bailleur d’engager les travaux.

 

Tendances