Maison

Qu’est-ce que la contre-expertise incendie ?

Publié

le

Qu'est-ce que la contre-expertise incendie ? 1

Vous venez de connaître un incendie et vous avez fait appel à votre assureur afin qu’il puisse évaluer les dégâts. Mais à votre grande surprise, vous constatez que votre assurance va vous dédommager avec une somme dérisoire alors que les dégâts sont importants. Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à engager une contre-expertise. Cet article vous explique un peu plus bas ce que c’est.

Explication du concept de contre-expertise incendie

Lorsqu’un incident survient dans vos locaux, vous n’êtes pas sans savoir qu’il vous faut obligatoirement informer votre compagnie d’assurances afin d’être indemnisé. Votre assureur va donc mandater par la suite un expert immobilier afin que ce dernier fasse une estimation des dégâts. Sur la  de cette estimation, votre assureur va fixer le montant de l’indemnisation auquel vous aurez droit.

Si vous jugez cependant trop insuffisant le montant de l’indemnisation fixé par votre assureur, vous avez la possibilité de demander une hausse du prix de l’indemnité. Mais pour cela, il va vous falloir faire recours à un contre expert. C’est ce dernier qui fera une autre estimation des dégâts de l’incendie. Ce sera ensuite sur la base du rapport de ce contre expert qu’un compromis sera trouvé entre vous et votre assureur. Il est par ailleurs bien de notifier que c’est vous qui choisissez et payez le contre expert.

Quelles sont les missions du contre expert en cas d’incendie ?

Tout d’abord, vous devez retenir que le contre expert joue un rôle d’intermédiaire entre vous et votre assureur. Il est un professionnel indépendant de votre compagnie d’assurance. Ainsi, il pourra remplir toutes ses missions sans favoriser votre compagnie d’assurances.

Cependant, la principale mission du contre expert sera d’évaluer puis de prouver l’importance des dégâts causés par l’incendie. Pour cela, il pourrait vous demander de lui fournir les preuves de la valeur de vos biens et de votre logement. Si le logement est une location, il vous demandera de fournir le document faisant office d’état des lieux d’entrée.

Après avoir réuni toutes les preuves nécessaires, le contre expert va procéder à une minutieuse analyse de votre contrat d’assurance. Compte tenu de ce contrat et de l’importance des dégâts de l’incendie, le contre expert va calculer le montant de votre indemnisation. Il va procéder enfin à une expertise contradictoire en contactant l’expert mandaté par votre assureur. À cette étape, il se peut que la contre-expertise vous soit favorable comme défavorable.

Que faire en cas d’une contre-expertise défavorable ?

Lorsque nous parlons de contre-expertise défavorable, il y a deux cas de figures. D’un côté, le rapport du contre expert confirme celui de l’expert. Si vous n’êtes toujours pas d’accord pour recevoir le montant initialement fixé par votre assureur, vous avez la possibilité de faire recours auprès du médiateur des assurances.

Pour le second cas de figure, le rapport du contre expert est plus avantageux que celui de l’expert. Mais les deux experts ne parviennent pas à trouver un accord en ce qui concerne le montant final de l’estimation des dégâts. Dans ce cas, un troisième expert sera mandaté et ses frais seront partagés entre vous et votre assurance.

Tendances