La SNCF lance un nouveau système de billetterie pour les trains low-cost à guichets fermés 2

La SNCF lance un nouveau système de billetterie pour les trains low-cost à guichets fermés

ACTUALITÉS VOYAGES

Le service national des chemins de fer français a facilité l’annulation des billets à bas prix par les voyageurs afin que d’autres passagers puissent occuper les places disponibles. Voici ce que vous devez savoir.

Publié : 20 juillet 2022 09:43 CEST

La SNCF lance un nouveau système de billetterie pour les trains low-cost à guichet fermé.

Un TGV Ouigo de la SNCF passe à grande vitesse en direction de Paris (Photo DENIS CHARLET / AFP)

Lorsque l’on voyage en train en France, beaucoup optent pour Ouigo, qui propose des TGV à bas prix sur certaines lignes populaires.

C’est souvent une excellente option pour obtenir un train plus abordable, mais malheureusement, il n’a jamais offert de remboursements ou d’échanges – ce qui fait partie de la raison de son faible coût.

Malgré tout, 10 % des personnes manquent leur train et, avec un été marqué par un nombre considérable de passagers dans les trains, beaucoup cherchent à prendre les places inoccupées.

Les voyageurs seront heureux d’apprendre que la SNCF a lancé lundi “Ouigoswap”, qui est essentiellement un service pour ceux qui cherchent des billets Ouigo lorsque les trains sont officiellement complets.

Il permet aux voyageurs d’ajouter leur nom à une liste d’attente pour les billets qui se libèrent lorsque d’autres voyageurs ne peuvent pas voyager.

La SNCF lance un nouveau système de billetterie pour les trains low-cost à guichets fermés 3

Capture d’écran du site Ouigo

Les voyageurs peuvent désormais se rendre sur le site et l’application Ouigo, et rechercher le lieu où ils souhaitent se rendre. Si le temps qu’ils recherchent n’est pas disponible, alors le voyageur peut s’ajouter à la liste d’attente.

Ceux qui ont acheté des billets mais qui veulent s’en débarrasser parce qu’ils ne peuvent pas voyager peuvent s’inscrire à une nouvelle option qui leur permet de transmettre leurs billets à ceux qui sont sur la liste d’attente. S’il y a un preneur, ils sont remboursés de 80 % du prix de leur billet.

Cela fonctionne sur la base du premier arrivé, premier servi.

Les passagers ne sont pas obligés d’acheter les billets qui se libèrent, donc le simple fait de s’ajouter à la liste d’attente ne signifie pas que vous devez en acheter un. Si une place se libère, le client sera alors contacté soit par courrier électronique, soit par une notification sur l’application ou le site web. Il sera alors invité à acheter le billet, qui sera affiché “au prix normal” (plein tarif).

Vous pouvez vous inscrire sur une liste d’attente jusqu’à la veille du départ du train (jusqu’à 11h59M).

Pour plus d’informations et pour rechercher des billets de train TGV à bas prix en France, vous pouvez consulter le site de Ouigo.

Quentin

Rédacteur en CHEF de id-champagne-ardenne.fr, journaliste depuis plus de 10 ans.

Post navigation

L’évolution de la population européenne et les mesures prises par l’UE pour y remédier

La France prolonge les aides financières pour l’achat d’un vélo

RÉVÉLATION : Où, en Europe, les prix des logements et des loyers ont-ils le plus augmenté ?