Santé

L’addiction au tabac, un fléau social

Publié

le

L'addiction au tabac, un fléau social 1

Le tabac est l’une des causes majeures de mortalité en France. La lutte contre le tabagisme fait alors partie des priorités de la santé publique. Vous avez une addiction au tabac et vous souhaitez vous en débarrasser, mais ne savez comment vous y prendre ? C’est tout à fait faisable, en adoptant les bonnes pratiques et des techniques efficaces. L’arrêt du tabac est non seulement bénéfique pour votre santé, mais aussi celle des autres. Souvent, on n’a pas la volonté nécessaire et on ne sait pas comment s’y prendre. Alors, que faire pour s’en sortir ?

Pourquoi arrêter de fumer est si important ?

Du fait de sa composition, il est évident que le tabac est très dangereux pour l’organisme humain. En effet, les substances utilisées pour leur fabrication peuvent entraîner diverses pathologies. Le tabac a un effet nocif direct sur l’entourage du fumeur. Il contamine ses proches et tout son environnement avec la fumée de sa cigarette.

Selon le site resetlaser.com, il existe des méthodes innovantes et efficaces qui peuvent vous aider à vous libérer de vos addictions au tabac. Des experts en addictologie pourront vous aider en vous proposant la méthode du sevrage par l’auriculothérapie laser. Le taux de réussite de cette technique est supérieur à 86 %. La thérapie est indolore et parfaitement accessible. De plus, vous bénéficierez d’un suivi et d’un soutien personnalisés après le sevrage.

La méthode de l’auriculothérapie au laser doux s’appuie sur les mécanismes de l’acupuncture en stimulant certains points spécifiques de l’oreille. Les répercussions vont s’effectuer au niveau du cerveau et vont agir pour atténuer la sensation de manque que provoque le tabac. Le sevrage au laser doux ne nécessite généralement qu’une seule séance.

Quels sont les bienfaits de l’arrêt du tabac ?

Arrêter de fumer est une décision plus que bénéfique pour votre santé. Il faut savoir que le tabac est l’une des causes principales de maladies respiratoires et cardiovasculaires. 20 % des cancers sont dus au tabagisme, et 80 % des victimes d’infarctus âgés de moins de 45 ans sont tous des fumeurs. L’arrêt du tabac vous permet donc de diminuer considérablement les risques de contracter ces maladies.

L’arrêt du tabac est également très bénéfique pour votre entourage. En vous libérant de cette addiction, vous épargnerez vos enfants et vos proches. En effet, presque 5000 décès par an sont causés par le tabagisme passif.

Vous libérer de votre addiction vous permet également d’augmenter votre espérance de vie. Une cigarette peut, selon les études faites, réduire de 11 minutes votre espérance de vie. Vous gagnerez donc autant de temps de vie, après votre sevrage.

arrêter de fumer sevrage laser doux

Vous constaterez également des bienfaits considérables sur votre peau, car le tabac accélère le vieillissement de la peau. L’arrêt du tabagisme vous aidera à retrouver une peau plus lumineuse et saine.

Arrêter de fumer vous fait aussi réaliser des économies conséquentes. Si vous êtes un fumeur qui consomme un paquet par jour, votre budget cigarettes peut s’élever jusqu’à 3650 € par an.

Enfin, l’arrêt du tabac vous procure une meilleure qualité de sommeil. Votre souffle sera amélioré, avec les effets positifs et l’énergie que cela représente dans votre quotidien.

Les effets nocifs du tabac

Le tabac peut provoquer de nombreux effets nocifs sur l’organisme du fumeur. Plusieurs pathologies sont dues à la consommation de tabac, dont les plus courantes sont le cancer broncho-pulmonaire et le cancer des voies respiratoires et aéro-digestives. Sans oublier les pathologies et accidents cardiovasculaires.

La consommation de tabac peut donc provoquer différents types de cancers. Cela s’explique par les substances irritantes dont est composé le tabac, notamment les oxydes d’azote, les phénols, ou encore les cancérogènes comme les amines polycycliques. Les effets nocifs varient en fonction de la quantité de tabac fumé et de la durée du tabagisme.

Le tabac peut aussi provoquer des cancers des voies aéro-digestives supérieures et des cancers de la sphère ORL. Ils touchent le plus souvent le pharynx, le larynx, l’œsophage et la cavité buccale.

Le tabac peut aussi provoquer, accentuer ou aggraver les autres cancers. Cela peut être le cas pour le cancer du pancréas, de l’estomac, du rein, du col de l’utérus ou encore de la vessie. Tout cela sans parler des divers troubles biologiques chez un fumeur. La consommation et l’addiction au tabac peuvent modifier le profil lipidique, accentuer la suractivation plaquettaire, l’insulino-résistance, ou encore augmenter le fibrinogène et la viscosité sanguine.

L’arrêt du tabac peut donc diminuer jusqu’à 50 % le risque de décès par maladie vasculaire, si vous avez suivi un sevrage complet. Certaines études ont démontré qu’après 30 ans de tabagisme, le risque de cancer est multiplié par deux, et celui du cancer du poumon en particulier peut être multiplié par 5.

Tendances