Santé

Les différents types de maladies dégénératives

Publié

le

Les différents types de maladies dégénératives 1

La surveillance épidémiologique des maladies dégénératives est assurée par les services de santé publique français, le nombre de patients augmentant de manière importante, frôlant le million, rien que pour la maladie d’Alzheimer.

Face à une société vieillissante, il convient de bien comprendre ces différents types de maladies pour lesquelles une évolution de plus en plus rapide des déficiences des personnes touchées est constatée.

Les maladies dégénératives : les causes

Les maladies dégénératives sont de plus en plus fréquentes en l’absence de traitements curatifs. Elles seraient surtout d’origine génétique, mais peuvent également être la conséquence d’une trop longue exposition à certains produits toxiques et biologiques. Les symptômes varient d’une personne à l’autre, mais les pathologies les plus courantes apparaissent souvent vers 70 ans. Les maladies dégénératives chez les seniors entraînent petit à petit la mort des neurones cérébraux.

Les différents types de maladies dégénératives 2

Photo by National Cancer Institute on Unsplash

Parmi les principales maladies neuro-dégénératives les plus rencontrées se trouvent :

La maladie d’Alzheimer

Cette « maladie de la mémoire » affecte principalement l’hippocampe où la mémoire courte et longue est stockée. Si à l’échelle mondiale, plus de 36 millions de personnes en souffrent, en France, plus d’un million de patients sont touchés. La maladie d’Alzheimer est souvent combinée à d’autres démences, rendant le diagnostic parfois difficile. Toutes les fonctions cognitives diminuent progressivement à travers l’amnésie en premier lieu. Le patient peut également être victime d’aphasie et éprouver des difficultés à s’exprimer au fil du temps. Toutes les perceptions du goût, des sons et du visage s’en retrouvent diminuées. Les malades d’Alzheimer ont de plus en plus de difficultés à reconnaître les personnes, même leurs proches. Cette pathologie aboutit finalement à une perte d’autonomie.

La maladie de Parkinson

Selon la Fondation pour la recherche médicale, la maladie de Parkinson touche plus de 160 000 Français. Il s’agit de la deuxième pathologie neurodégénérative après la maladie d’Alzheimer. Les patients souffrent d’un fort handicap moteur, surtout après un AVC dont les risques augmentent avec la maladie. La moyenne d’âge des personnes malades est de 55 ans, touchant plus les hommes que les femmes. Les statistiques de Santé Publique France en 2019 sont sans appel : le nombre de malades a doublé entre 1990 et 2015 à cause du vieillissement de la population. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson perdent progressivement le contrôle de leurs mouvements, elles sont lentes, rigides et tremblent beaucoup.

L’Accident vasculaire cérébral (AVC)

Les AVC seraient la troisième cause de décès chez les Français après l’infarctus du myocarde et les cancers. Ils sont provoqués par l’obstruction d’un vaisseau sanguin cérébral à cause d’un caillot de sang ou par hémorragie entrainée par la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau. Un AVC s’il n’a pas été fatal et selon son type peut entraîner une démence vasculaire et une perte des fonctions cognitives.

La maladie de Charcot

Il s’agit de la sclérose latérale amyotrophique ou SLA. Cette maladie découverte par le médecin Charcot au 19e siècle touche 800 nouveaux patients chaque année en France. Cette pathologie dégénérative et progressive est pourtant une maladie classée rare. Les muscles s’affaiblissent petit à petit entraînant une paralysie des jambes, des bras et à long terme des muscles respiratoires et de déglutition. Le malade perd la parole progressivement. La maladie de Charcot pourtant ne touche pas les fonctions intellectuelles et sensorielles, mais l’espérance de vie du patient est fortement réduite.

D’autres maladies comme la maladie d’Huntington, la démence à corps de Lewy et la maladie de Creutzfeldt-Jakob font de plus en plus de victimes en France et dans le monde.

Les maladies dégénératives : comment les prévenir ?

Une maladie dégénérative installée est incurable. Les « traitements » consistent à améliorer les conditions de vie du patient le plus possible. Sachant que la plupart des pathologies sont héréditaires, il est possible de les prévenir par une bonne alimentation, du sport et un mode de vie sain en évitant surtout les expositions aux produits chimiques et biologiques.

Tendances