Business

Les options pour domicilier son entreprise

Publié

le

Les options pour domicilier son entreprise 1

Pour mener à bien son activité, une entreprise doit avoir un siège social. C’est une adresse administrative qui lui donne la possibilité de recevoir les documents officiels et d’accueillir les assemblées générales. Outre cela, elle lui permet également de recevoir ses clients et de discuter avec ses partenaires. Ainsi, si vous souhaitez assurer la pérennité de votre société, il faut bien choisir l’emplacement de votre siège social. À cet égard, plusieurs options s’offrent à vous pour sa domiciliation. Pour en apprendre davantage sur le sujet, découvrez les détails dans cet article.

Domicilier son entreprise chez soi

Quand vous êtes le dirigeant de votre entreprise, il vous est tout à fait possible de la domicilier à votre adresse personnelle, et ce, que vous soyez locataire ou propriétaire. Cette solution se révèle d’ailleurs pratique et économique, surtout au début de la vie de la société. En effet, le chef d’entreprise ne sera pas tenu de payer des loyers lors des premières années d’exercice de sa société. En plus, il peut même facturer un loyer à son entreprise, dont le montant varie en fonction de la taille de la surface occupée et de la durée de l’hébergement.

En outre, une domiciliation d’entreprise chez vous permet de recevoir directement vos courriers professionnels. Ainsi, vous vous libérez des contraintes liées à la gestion des courriers comme l’obligation de se déplacer au bureau de la poste. Mieux encore, vous disposez de la chance d’organiser votre emploi du temps et de l’adapter à vos horaires de travail. De ce fait, il vous sera plus facile de trouver un équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle.

Toutefois, avant de domicilier votre entreprise chez vous, assurez-vous que les règles d’urbanisme, le règlement de copropriété ou votre bail d’habitation ne s’y opposent pas. À ce propos, si vous êtes locataire, vous devez notifier votre décision de domiciliation à votre bailleur. De même, si vous êtes copropriétaire, vous devez informer votre syndicat de votre démarche.

En tout cas, bien que la domiciliation chez soi soit une alternative avantageuse, elle ne peut être que temporaire si des dispositions réglementaires, contractuelles ou législatives contraires s’appliquent. En effet. Dès lors, au bout de 5 ans à partir de l’immatriculation, vous êtes tenu de changer le siège social de votre société. Après le transfert, vous devez notifier la nouvelle adresse à la greffe du tribunal de commerce.

Les options pour domicilier son entreprise 2

Photo by Domenico Loia on Unsplash

Louer un local commercial

Vous pouvez également domicilier votre entreprise dans un local commercial. En concluant un bail commercial, vous avez d’ailleurs la possibilité d’accéder à des locaux qui répondent parfaitement aux besoins de votre entreprise. En plus, si vos moyens financiers vous le permettent, vous pouvez même acheter des locaux professionnels et les rénover comme bon vous semble. D’autant que vous n’êtes pas tenu de vous soumettre aux contraintes relatives au contrat de bail d’habitation.

Pour ce qui est des conditions à respecter, vous devez juste vérifier que ni la loi ni aucun contrat n’interdisent la domiciliation dans un local commercial. Quoi qu’il en soit, une copie du bail commercial doit être transmise au greffe du tribunal de commerce pour attester de la domiciliation de votre siège social.

Faire appel à une société de domiciliation

La domiciliation commerciale constitue actuellement l’une des options de domiciliation les plus plébiscitées par les entreprises. Cela s’explique par le fait qu’elle ne présente que des avantages pour les entrepreneurs qui la choisissent. En outre, elle s’avère peu coûteuse et les formalités à accomplir ne se montrent pas très contraignantes.

Les avantages de la domiciliation commerciale

Il faut avouer que pour une entreprise fraîchement créée, louer un local commercial ou professionnel pour l’exercice de son activité peut lui coûter cher. Alors, pour économiser de l’argent, les sociétés de domiciliation leur proposent une adresse prestigieuse qui se trouve dans un célèbre quartier, et ce, à moindre coût. Cette adresse permet en plus de renforcer la crédibilité de votre société afin que vous puissiez négocier plus facilement avec vos futurs partenaires.

Par ailleurs, votre société domiciliataire vous donne accès à des prestations que vous pouvez faire évoluer en fonction de votre budget et vos besoins. Concrètement, vous êtes autorisé à louer une salle de réunion, à profiter de la gestion quotidienne de vos courriers professionnels, d’une assistance administrative, de la permanence téléphonique, etc.

Les conditions pour domicilier son entreprise auprès d’une société de domiciliation

Pour bénéficier des services proposés par une entreprise de domiciliation, vous devez conclure un contrat avec celle-ci. C’est cet accord qui détermine vos droits et vos obligations en tant qu’entreprise domiciliée ainsi que ceux de votre structure domiciliataire. Alors, avant de le signer, faites en sorte de bien comprendre son contenu et choisissez une société de domiciliation qui est titulaire d’un agrément préfectoral.

Les options pour domicilier son entreprise 3

Photo by Tim Gouw on Unsplash

Domicilier sa société dans une pépinière d’entreprise

Cette option vous donne accès à des locaux équipés et aménagés que vous partagerez avec d’autres entreprises. Vous profitez notamment d’une salle de réunion, d’un espace de travail, d’un service d’accueil, etc. En fait, l’objectif de la pépinière d’entreprise est de vous fournir tout ce dont vous avez besoin afin que votre entreprise se développe le plus rapidement possible. À cet égard, l’un des principaux avantages d’être hébergé chez une pépinière est celui de profiter des conseils avisés de spécialistes.

Cependant, sachez que la domiciliation au sein d’une pépinière ne peut pas excéder 3 ans. Cela s’explique par le fait que le but de cette structure d’accueil est de permettre à votre entreprise de voler de ses propres ailes.

Tendances