Connect with us

Parent

Harcèlement scolaire de votre enfant : comment déceler les premiers signes ?

Published

on

harcelement scolaire

La plupart du temps, une enfant victime d’un harcèlement scolaire évite d’en parler à ses parents et ses entourages. Pour reconnaître que le vôtre souffre à l’école, certains signes ne trompent pas. Parmi ces premiers signes, votre enfant a du mal à se réveiller pour aller à l’école et il manque d’appétit au petit déjeuner. Cela peut être une prise de panique le dimanche soir ou la veille de chaque retour de vacances. Au cas où il y aurait un harcèlement scolaire de votre enfant : comment déceler les premiers signes ?

Pourquoi déceler les premiers signes d’un harcèlement scolaire ?

harcelement scolaire

Il faut noter en premier lieu qu’un enfant harcelé à l’école aura tendance à se renfermer et éviter d’en parler à ses parents ou à son entourage.

En effet, il pense que c’est de sa faute et il se culpabilise, car il se sent faible vis-à-vis des autres élèves. Alors, l’enfant va être sous l’emprise d’une honte face à la situation qu’il subit au quotidien.

D’un autre côté, il ne souhaite pas partager ses problèmes de harcèlement pour surtout éviter d’inquiéter les parents. En fait, l’enfant imagine que, quelle que soit l’intervention, la situation ne fera qu’empirer. De plus, il ne veut pas embarquer son entourage dans ses problèmes.

Advertisement

En outre, les enfants victimes de harcèlement pensent en fait que ce genre de situation est normal à leur âge. Que celui qui rapporte est faible.

Alors, les parents ont un rôle important pour traduire certains gestes qui sont les signes d’un harcèlement scolaire.

Quels sont les premiers signes d’un harcèlement scolaire ?

Vu que l’enfant ne souhaite pas évoquer sa souffrance par la parole, il l’exprime autrement. Aux parents d’être vigilants aux changements de tempérament, de comportement ou des crises de panique de leur enfant.

Voici les premiers signes qui indiquent qu’il souffre intérieurement et a du mal à l’exprimer :

Un sentiment négatif envers l’école

Au début, l’enfant montre des signes de paresse vis-à-vis de l’école. Il a des difficultés à se lever le matin, et le petit déjeuner ne lui donne pas de l’appétit. Notez également qu’il y a des jours particuliers que l’enfant renie vraiment, car cela lui rappelle les choses blessantes qu’il a vécues.

Advertisement

Puis, il ne s’habille plus comme vous l’avez connu avant. Avec les harcèlements qu’il subit à l’école, l’enfant n’a plus une estime de soi. Il cache son apparence et croit qu’il est moche. L’enfant porte un long gilet ou un sweat à capuche, pour ne rien montrer.

Un changement comportement

En plus de ce rejet de l’école, l’enfant montre des comportements inhabituels. Il va négliger son apparence et devient agressif. C’est sa façon d’exprimer sa souffrance et de se replier sur lui-même. Si votre enfant est victime de harcèlement à l’école, il n’aime plus la compagnie des autres. Alors, il adopte la solitude et aime rester à la maison.

Une chute des résultats scolaires

Un des signes non trompeurs pour savoir si votre enfant est harcelé, c’est la chute des résultats scolaires. Eh, oui ! Dès que votre enfant a une baisse de notes, même pour une seule matière, c’est votre devoir de vous informer sur les causes. Demandez aux enseignants, enquêtez si votre enfant a des soucis ou des chagrins d’amour.

Un autre signe fréquent chez un élève harcelé à l’école c’est la perte et le vol de ses affaires, surtout les choses de valeur.

Un état de santé qui s’empire

Il se peut que votre enfant ne sache pas exprimer ses souffrances sous forme de colères ou de gestes. Ses paniques et ses angoisses vont l’attaquer de l’intérieur. 

Advertisement

Alors, la dépression va s’exprimer sous une autre forme, via des troubles comme les sinusites, les crises d’asthme ou de panique, les reflux gastriques, spasmophiles…

En tant que parents, vous êtes responsable de votre enfant. Il vous vient ainsi d’en prendre soin et de veiller à son bien-être. Si vous constatez ces premiers signes chez votre petit ange, il faut enquêter, demander pourquoi, parler aux enseignants et surtout essayer de le comprendre. Vous le connaissez mieux que quiconque et êtes les mieux placés pour être ses confidents.

Advertisement

Tendances