Connect with us

News

Pourquoi le lundi 15 août est un jour férié en France

Published

on

Pourquoi le lundi 15 août est un jour férié en France 1

Où chercher

L’association française de protection des animaux Société Protectrice des Animaux (SPA) est un excellent point de départ – elle recense actuellement près de 4 500 animaux disponibles à l’adoption.

Mais il existe de nombreuses autres organisations locales plus petites. Il peut être intéressant de passer chez un vétérinaire local car il connaît généralement les groupes locaux qui cherchent des foyers pour les animaux abandonnés.

Il y aura de la paperasse

Advertisement

Les personnes qui achètent pour la première fois un chat ou un chien doivent signer un “certificat d’engagement et de compréhension” avant d’être autorisées à acheter un animal, et il en va de même pour celles qui souhaitent adopter.

Une fois le document signé remis aux autorités, les futurs propriétaires ont sept jours pour changer d’avis. L’idée est d’empêcher les gens d’acheter ou d’adopter “impulsivement” des animaux pour les abandonner ensuite.

La SPA, bien sûr, exige que les adoptants potentiels soient majeurs et prêts à prendre part à un “processus d’adoption responsable”.

Ces éléments prennent du temps – comme il faut s’y attendre pour un engagement qui peut durer plus d’une décennie. Comme l’indique le site web de la SPA, elle cherche à garantir “que chaque décision est mûrement réfléchie et que l’animal adopté correspond à sa nouvelle famille et à son mode de vie”.

Le processus peut inclure des visites à domicile, des entretiens et des discussions pour aider les adoptants à trouver l’animal qui leur convient le mieux – les personnes âgées peuvent ne pas bien s’adapter à un chiot énergique, par exemple.

Advertisement

READ ALSO Ce qu’il faut savoir pour posséder un chien en France

Animaux de refuge

Certaines organisations d’aide sociale veillent à ce que leurs animaux passent un certain temps dans des “familles d’accueil” jusqu’à ce qu’ils soient adoptés. Cela signifie que l’organisation a une assez bonne idée de la façon dont l’animal est susceptible de se comporter lorsqu’il arrive dans son nouveau foyer d’adoption.

Il est plus difficile de juger du caractère d’un animal s’il a été gardé dans un enclos dans un refuge.

Cela coûtera de l’argent

Advertisement

Une contribution financière sera très probablement demandée par l’organisation auprès de laquelle vous adoptez. La somme dépendra de l’âge et du type d’animal adopté.

La SPA, par exemple, demande un don pour couvrir les frais vétérinaires de 250 à 300 € pour un chien, selon son âge, et de 150 € pour un chat ou un chaton.

Une autre organisation de protection des animaux bien connue en France, Les Amis des Animauxa un barème légèrement différent qui couvre les frais de puçage, les vaccinations – y compris la rage et le passeport pour les animaux adultes – la stérilisation, les vermifuges, etc. cetera.

READ ALSO Ce que vous devez savoir sur l’identification par micropuce de votre animal en France

Ce que vous devez savoir d’autre

Advertisement

Selon la loi française, les chiens de compagnie – ainsi que les chats et les furets – dépassant un certain âge doivent être identifiés et enregistrés dans une base de données nationale.

L’animal doit être identifiable par un tatouage ou une puce électronique – cette dernière étant la méthode la plus courante de nos jours – qui est enregistrée dans la base de données nationale. Base de données Identification des carnivores domestiques (I-CAD).

La procédure d’insertion de la puce électronique, ou d’encrage du tatouage, doit être effectuée par un professionnel agréé. La procédure doit être effectuée par un vétérinaire et coûte entre 40 et 70 €. Le refuge vous indiquera si votre nouvel animal a déjà une puce électronique ou non.

Vous ne le croirez peut-être pas si vous vous êtes promené dans certaines rues de Paris, mais vous pouvez être condamné à une amende si vous ne ramassez pas les déjections de votre animal.

L’amende standard est de 68 €, mais les maires de certaines villes ont imposé des règles plus strictes dans la rue, dans les parcs, les jardins et autres espaces publics.

Advertisement

Le site Web du Service public du gouvernement français énumère d’autres règles concernant la santé et le bien-être des animaux de compagnie. A lire ici.

Advertisement

Tendances