Santé

Quelles économies peut-on escompter lorsqu’on commence à vapoter

Publié

le

Quelles économies peut-on escompter lorsqu'on commence à vapoter 1

La cigarette est néfaste pour la santé, elle peut également constituer une part importante du budget. Alors que l’augmentation du prix d’un paquet de cigarettes ne cesse de battre de nouveaux records, le vapotage se présente alors comme une alternative pour limiter les dépenses. Mais cette méthode est-elle vraiment efficace pour réaliser des économies ?

Achat de cigarettes : un lourd budget

Il est difficile de se débarrasser de la cigarette pour de nombreux fumeurs, même s’ils savent que l’addiction au tabac représente un danger non négligeable pour leur santé en raison des émissions de particules cancérigènes. Au-delà des risques pour l’organisme, l’achat de cigarettes peut se révéler onéreux à long terme. Bien que le prix varie selon les marques, il est en constante évolution et peut avoir un impact important sur le budget. Pour calculer la somme moyenne consacrée à l’achat de tabac, il faut prendre en compte le nombre de cigarettes consommées par jour et le nombre de jours dans l’année. Le prix d’un paquet ayant passé le cap des 10 euros à la fin de l’année 2020, les dépenses augmenteront considérablement, que l’on soit un petit, un moyen ou un gros fumeur. La solution existe cependant pour penser économie : le vapotage.

La cigarette électronique est-elle moins chère que la cigarette classique ?

Investir dans une cigarette électronique présente bien des avantages. En plus d’aider à arrêter de fumer, le vapotage s’avère moins onéreux par rapport à l’achat de cigarettes, mais sur le long terme. C’est donc un investissement qui en vaut le coût.

En effet, l’acquisition du kit dédié au vapoteur débutant, comprenant la cigarette électronique, les clearomiseurs et les flacons de e-liquide, peut se révéler plus ou moins coûteuse, mais seulement pour commencer. Il faut compter entre une dizaine et une centaine d’euros en fonction du modèle choisi, de la marque et de la technologie de la vapoteuse. Le e-liquide est quant à lui proposé pour tous les budgets.

Pour trouver le matériel adéquat au prix qui convient à son budget, quelques points doivent être pris en compte. Il faut mesurer dans un premier temps la fréquence de vapotage et la façon de vapoter – qui peut être fonction de la façon de fumer – pour déterminer la quantité de e-liquide dont on a besoin et le type vapoteuse à utiliser.

Le budget dédié au vapotage peut également comprendre l’achat d’une batterie de la cigarette électronique, dont la durée de vie est également variable. Le clearomiseur doit également être changé régulièrement, et là encore le côté économique varie selon le modèle.

Comment limiter les dépenses avec la cigarette électronique ?

Le principal enjeu d’une économie dans la vape se trouve dans les consommables que sont les clearomiseurs et les e-liquides. La vapoteuse en elle-même ne compte pas beaucoup, elle a une durée de vie un peu plus longue, selon l’utilisation par contre. L’achat d’e-liquide à deux euros est par exemple une nouvelle proposition qui intéresse de plus en plus de vapoteurs. Les saveurs et les arômes sont variés, malgré le coût bas.

Le montant des dépenses liées à la cigarette électronique dépend en effet du type de clearomiseur. Celui en inhalation directe engendre par exemple plus de dépenses, parce qu’il faut changer la résistance un peu plus fréquemment, en moyenne une fois par semaine. Le clearomiseur adapté à la vape directe est assez spécifique. Il doit permettre un flux d’air libre et fournir une puissance de vape de 25 W en moyenne. Il coûte donc plus cher. Ce mode de vapotage nécessite ainsi une sélection plus rigoureuse du consommable.

Le clearomiseur en vape indirecte ne nécessite pas un changement fréquent de la résistance en moyenne, car le consommable s’use plus lentement. La vape offre en effet plus de vapeur, mais aussi un apport en nicotine plus rapide. L’inhalation indirecte est donc plus recommandée au vapoteur débutant qui veut se sevrer de la cigarette combustible.

Tendances