Business

Qu’est-ce que la data governance ?

Publié

le

Qu’est-ce que la data governance ? 1

La data governance est une étape incontournable pour les entreprises utilisant le big data au sein de leurs modèles économiques. Il s’agit d’une forme de maîtrise de la production et de la répartition des flux d’informations. Voici un tour d’horizon afin de bien approfondir le sujet.

En quoi consiste la data governance ?

La data governance, également appelée la gouvernance des données, rassemble des organisations et des procédures de mises en place d’un cadre de diffusion des bonnes informations aux bonnes personnes. Elle s’adresse spécifiquement aux entreprises utilisatrices de flux de données internes et externes. La stratégie de gouvernances des données est encadrée par des obligations légales de l’Union européenne.

Elle englobe en outre toutes les méthodes et les procédures utilisées dans la gestion des données. Elle a pour missions principales de garantir la fiabilité des informations et de faciliter la prise de décision ainsi que la comptabilité. L’approche s’articule autour de 3 axes essentiels :

  • Les règles de saisie et de maintenance des données ;
  • L’application de ces règlementations ;
  • La gestion de la donnée.

Quels sont les avantages de la data governance ?

La gouvernance de données soulève bon nombre d’avantages pour une organisation, à commencer par la compréhension généralisée des informations. Elle offre en effet une vue d’ensemble cohérente et commune, sans compter qu’elle fait usage d’une terminologie à la portée de tous les acteurs.

Elle garantit la qualité des renseignements fournis grâce à la création d’un plan de recoupement spécifique. À l’image d’un système GPS, la gouvernance de données offre une image globale de l’ensemble des informations, facilite leur usage et précise le lien entre elles.

De plus, elle affiche une vue à 360 degrés des clients et des autres entités de l’entreprise. Elle met sur pied un cadre dans lequel l’entreprise partage une unique version de l’information en toute transparence.

Comment élaborer une stratégie de gouvernance des données ?

L’élaboration d’une stratégie de data governance (wikipedia) prend en compte les enjeux métier et pas uniquement la donnée.

La première étape de sa mise en place est donc l’identification des informations clés essentielles à la concrétisation des différentes tâches au sein de l’organisation.

Vient ensuite la définition de la méthode à adopter. Il est capital d’utiliser un langage commun facilement compréhensible.

Puis arrive le moment où il faut élaborer un contexte, en d’autres termes, des mots-clés caractéristiques, une durée de vie, une date d’origine, des commentaires… qui serviront de métadonnées.

Pour finir, l’élaboration s’appuie sur des principes d’organisation, des instances et des outils d’industrialisation.

Quelles sont les bonnes pratiques dans une stratégie de data governance ?

L’instauration d’une bonne gouvernance des données passe par quelques bonnes pratiques axées sur 4 principes :

  • La disponibilité des données ;
  • L’utilisabilité des données ;
  • L’intégrité des données ;
  • La sécurité des données.

La disponibilité des données nécessite une sauvegarde permanente au sein du système informatique qui sera accessible à tous les utilisateurs. L’utilisabilité sous-entend la conformité à la norme ISO 9241-11. L’intégrité des données demande une vérification de la qualité de l’écriture. Pour finir, la sécurité fait référence à l’adoption de politiques de contrôle d’accès, de traçabilité, d’anonymisation…

 

Tendances