Connect with us

News

Ce que le projet de loi d’aide financière de la France a révélé sur la probabilité d’élections anticipées

Published

on

Ce que le projet de loi d'aide financière de la France a révélé sur la probabilité d'élections anticipées 3

Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de The Local ?

J’ai grandi sur la côte centrale de la Californie, dans la magnifique région viticole de San Luis Obispo. Je suis parti à l’université à Los Angeles, puis j’y ai commencé ma carrière de journaliste. J’ai toujours eu un immense respect pour le travail des journalistes et leur rôle important dans une démocratie saine. Plus tard, mon mari Steven et moi avons déménagé au nord, à San Francisco, où nous avons fondé notre famille tandis que je travaillais pour plusieurs organisations communautaires et à but non lucratif.

Lorsque Barack Obama s’est présenté à la présidence, j’ai travaillé avec enthousiasme sur les deux campagnes Obama-Biden. J’ai eu l’honneur d’être son ambassadeur en Belgique de 2013 à 2017.

Depuis lors, je me suis concentrée sur le soutien aux femmes qui se présentent pour la première fois à des fonctions officielles et j’ai été directrice exécutive de Women for Biden pendant notre dernière campagne présidentielle. La revalorisation du rôle des femmes est d’une importance capitale pour l’ensemble de notre société et c’est un domaine dans lequel nous avons fait d’énormes progrès, mais il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

Advertisement

Ma relation avec la France et mon appréciation de ce pays remontent à mon enfance.

Ma grand-mère parlait français et m’a encouragée à étudier cette langue. J’ai voyagé en France à l’âge de 15 ans dans le cadre d’un voyage d’études d’été. Ce premier voyage international m’a ouvert les yeux sur un monde de possibilités et a déclenché ce qui est devenu l’amour de toute une vie pour la France.

Mon mari, mes enfants et moi-même avons visité la France de nombreuses fois. Nous avons traversé toutes les régions en voiture. Je suis ravie d’être de retour en France et de servir à un moment important des relations transatlantiques. C’est l’honneur d’une vie de représenter le Président Biden et mon pays en tant qu’ambassadrice en France et à Monaco.

Quels sont vos objectifs en poste à Paris ?

L’engagement de notre ambassade à assurer la sécurité des citoyens américains reste notre principale préoccupation. Alors que les voyages internationaux reprennent, nous sommes heureux de constater que les Américains reviennent en France pour le tourisme, les études et les affaires.

Advertisement

Mon équipe et moi-même nous concentrons également sur l’avancement de priorités spécifiques, qui comprennent le renforcement de notre relation de sécurité et des liens transatlantiques, le renforcement de la prospérité partagée et la lutte contre le changement climatique.

En matière de sécurité, la France joue un rôle crucial en tant que membre de l’OTAN, leader en Europe et puissance mondiale. Nos pays s’associent dans le monde entier pour relever les défis de sécurité les plus urgents auxquels nous sommes confrontés, de l’IndoPacifique au Sahel en passant par l’Europe elle-même.

Cela n’est nulle part plus clair que dans notre réponse coordonnée à l’invasion horrible et injustifiée de l’Ukraine par la Russie, et le front uni que la France, l’Europe et les États-Unis ont présenté face à ces atrocités.

Notre deuxième objectif est de faire progresser notre prospérité commune. Dans ce domaine, nous avons connu de grands succès et de nombreux Américains résidant et travaillant en France ont joué un rôle clé.

Les entreprises américaines et françaises sont de fervents défenseurs de notre partenariat transatlantique, ce qui reflète le commerce bilatéral robuste entre nos pays. Les États-Unis sont le premier investisseur étranger en France, et la France le cinquième investisseur aux États-Unis.

Advertisement

Notre troisième objectif est de faire face à la crise climatique. Il s’agit de l’une des questions les plus cruciales auxquelles nos pays sont confrontés aujourd’hui et d’un domaine dans lequel nos pays peuvent jouer un rôle de leader mondial.

Travailler à l’atténuation du changement climatique est une grande priorité pour le président Biden et pour moi, personnellement. Il s’agit en effet de l’un des plus grands défis de notre génération, et les États-Unis et la France travaillent côte à côte pour trouver des solutions grâce aux nouvelles technologies et à une réglementation plus intelligente.

En abordant ces objectifs et d’autres, le Président Biden et moi-même partageons un engagement à encourager la diversité, l’inclusion, l’équité et l’accessibilité. Je suis particulièrement engagé à promouvoir ces valeurs au sein de la Mission France et des programmes de l’Ambassade.

Nous savons que nos démocraties sont plus fortes et plus justes lorsque tous nos citoyens sont pleinement représentés.

Les relations entre la France et les Etats-Unis ont-elles évolué depuis l’arrivée de Joe Biden à la présidence et comment qualifieriez-vous aujourd’hui les relations entre les deux pays ?

Advertisement

Le Secrétaire Blinken a récemment souligné notre relation historique avec la France dans l’un de ses discours. Il a parlé du rôle de Benjamin Franklin en tant que notre tout premier diplomate, en mission en France, rappelant comment Franklin a travaillé pour obtenir le soutien de la France pour notre indépendance.

Un portrait rare de Benjamin Franklin accroché au-dessus de mon bureau me rappelle quotidiennement le poids de la fonction que j’occupe et l’importance de la relation franco-américaine dans l’histoire de notre pays. Nous apprécions grandement que la France reste notre plus ancien allié.

Nos présidents entretiennent une relation personnelle forte qui a été renforcée par un partenariat continu et collaboratif. Ils se rencontrent régulièrement et se parlent franchement, comme des amis.

Ce que le projet de loi d'aide financière de la France a révélé sur la probabilité d'élections anticipées 4

Le président américain Joe Biden avec le président français Emmanuel Macron. Photo : JOHN THYS / AFP

Au cours de l’année écoulée, notre vice-président et des membres du cabinet se sont rendus en France pour rencontrer leurs partenaires français. Je ne compte plus le nombre de hauts fonctionnaires de presque toutes les agences du gouvernement américain qui sont venus à Paris. La relation entre nos gouvernements est forte et rend tant de choses possibles dans le monde.

Advertisement

Ces deux dernières années ont été difficiles pour les voyages. Quels sont les conseils actuels pour les personnes voyageant entre la France et les États-Unis ? Est-il probable que les États-Unis réimposent des restrictions de voyage liées au Covid ??

Un changement récent a éliminé le test COVID avant le départ pour les voyages aux États-Unis. Cela a grandement simplifié les voyages. Il convient toutefois de noter que les exigences en matière de vaccination restent en vigueur pour toute personne voyageant aux États-Unis qui n’est pas un citoyen ou un résident américain.

Mon équipe met régulièrement à jour notre site Web et publie des mises à jour sur les voyages sur nos plateformes de médias sociaux chaque fois que des changements sont apportés à nos politiques. Qu’il s’agisse de passeport, de visa ou d’exigences sanitaires, nous recommandons vivement à toute personne qui prévoit de voyager entre la France et les États-Unis de nous suivre en ligne et de se tenir au courant des évolutions avant son voyage.

Le site du CDC, ainsi que les sites des ambassades des États-Unis ou de France, sont des ressources qui font autorité.

Comme nous ne le savons que trop bien d’après notre expérience de ces dernières années, les circonstances peuvent changer rapidement. Plus nous sommes informés en tant que voyageurs, plus nous sommes préparés à être en sécurité et à profiter au maximum de ce que les voyages entre nos deux beaux pays ont à offrir !

Advertisement

On nous signale encore des retards dans l’obtention de visas pour la France par des Américains. À votre connaissance, les services de traitement des visas sont-ils revenus à la normale après la pandémie ?

Si la plupart des Américains n’ont pas besoin d’un visa pour se rendre en France à des fins touristiques, d’autres catégories de voyages peuvent nécessiter des documents de voyage du gouvernement français.

Les visas français sont gérés par nos collègues de la Mission française aux États-Unis à Washington, D.C. Ils disposent de ressources sur leur site Web qui aideront les voyageurs en France à s’orienter dans la procédure et à comprendre les exigences.

Cependant, puisque vous avez posé une question sur les visas, je profite de l’occasion pour dire que nos agents consulaires à Paris et à Marseille reprennent des services supplémentaires à mesure que les conditions s’améliorent. Je suis heureux d’annoncer que notre ambassade a repris le programme de renouvellement des visas par courrier. Nous nous efforçons également de faire en sorte que les étudiants obtiennent leur visa à temps pour le début de leurs cours aux États-Unis.

Nous espérons que vous ferez passer le mot à vos amis et à votre famille pour qu’ils commencent dès maintenant à déposer leurs demandes pour leurs futurs voyages !

Advertisement

Le gros problème pour de nombreux Américains en France reste l’obtention d’un compte bancaire, en raison de la législation américaine FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act) – y a-t-il des travaux en cours pour remédier à l’impact de cette loi sur les Américains à l’étranger ?

Nous sommes conscients que certains citoyens américains ont rencontré des difficultés pour ouvrir un compte bancaire en France. C’est un problème que nous avons également observé ailleurs.

Rien dans FATCA n’interdit aux banques de servir les citoyens américains, et il s’agit de décisions prises par des banques individuelles qui choisissent de ne pas traiter les exigences de FATCA.

Cependant, nous saluons le décret français qui est entré en vigueur en juin dernier et qui modifie les dispositions de la FATCA. Droit au compte bancaire et offre un recours supplémentaire aux Américains qui ont rencontré des problèmes pour ouvrir ou maintenir des comptes bancaires en France. Les Américains qui ont demandé l’ouverture d’un compte et n’ont pas reçu de réponse dans les 15 jours peuvent se tourner vers la Banque de France.

LIRE AUSSI Tout ce que vous devez savoir sur l’ouverture d’un compte bancaire en France

Advertisement

La Banque de France désignera une banque près de leur domicile dans un délai d’un jour, et cette banque devra répondre au citoyen américain dans les trois jours. Bien que les banques en France ne soient toujours pas obligées d’ouvrir des comptes pour les étrangers, le nouveau décret offre un recours supplémentaire aux clients puisque les banques doivent désormais justifier clairement leur refus d’un service.

Advertisement

Tendances