Connect with us

Voyage

Combien de types de fromages différents existe-t-il exactement en France ?

Published

on

Combien de types de fromages différents existe-t-il exactement en France ? 1

Question : Je vois souvent une citation de Charles de Gaulle qui parle de “246 sortes de fromages”, mais d’autres articles disent qu’il y a 600 ou même 1 000 sortes de fromages différents et d’autres encore disent qu’il n’y a que huit sortes – combien de fromages différents y a-t-il en France ?

Une excellente question sur un sujet cher au cœur des Français : le fromage.

Mais c’est une question qui n’a pas de réponse simple.

Charles de Gaulle a effectivement dit de façon célèbre “Comment peut-on gouverner un pays avec 246 types de fromage différents”, mais même en 1962, lorsqu’il a prononcé cette phrase exaspérée, c’était probablement une sous-estimation.

Advertisement

READ ALSO 7 conseils pour acheter du fromage en France

La question est de savoir comment définir les “différents” types de fromage et, sans surprise, la France a un système compliqué pour désigner les fromages.

Commençons par les huit – il existe en effet huit “familles” de fromages et tous les nombreux fromages français peuvent être classés dans l’une d’entre elles ;

  • Les fromages frais, tels que le fromage blanc ou le fromage blanc à pâte molle.
  • Fromage à pâte molle affinée, tel que le camembert ou le brie.
  • Fromage à pâte molle et à croûte lavée, tel que l’Epoisses ou le Pont l’Eveque.
  • Fromage à pâte dure non pasteurisée tel que le Reblochon ou le Saint Nectaire.
  • Les fromages à pâte dure pasteurisés tels que l’emmental ou le comté.
  • Fromage bleu tel que le Roquefort
  • Fromage de chèvre
  • Fromage fondu ou mixte tel que le Cancaillot

Mais il existe de nombreux types de fromages différents, par exemple le fromage de chèvre.

Et c’est là que ça se complique, pour deux raisons.

La première est que de nouvelles variétés de fromages sont constamment inventées par des fromagers entreprenants (y compris certaines qui sont le fruit du hasard, comme les fromages à pâte molle). le confiné qui a été créé en 2020).

Advertisement

Le second concerne l’étiquetage, la géographie et le statut protégé.

La France applique un système connu sous le nom de Appellation d’Origine Contrôlée (AOC ou son équivalent européen AOP) pour désigner les produits alimentaires qui ne peuvent être fabriqués que dans une certaine zone.

Le fromage étant un produit artisanal, un grand nombre de fromages différents sont couverts par cette appellation – par exemple, un fromage bleu au lait de brebis n’est du Roquefort que s’il a été affiné dans les grottes du village de Roquefort.

Il y a 63 fromages AOC répertoriés en France, mais beaucoup plus de variétés qui ne bénéficient pas de ce statut protégé.

Il s’agit notamment de fromages génériques comme le BabyBel et d’autres fromages d’origine étrangère mais fabriqués en France (comme l’Emmental).

Advertisement

Mais il existe parfois des versions AOC et non AOC d’un même fromage – le camembert en est un bon exemple.

Le camembert AOC doit être fabriqué en Normandie par des fermiers qui doivent respecter des règles strictes concernant la localisation, le type de lait et même ce que mangent leurs vaches.

Le camembert fabriqué en usine ne respecte pas ces règles et n’a donc pas le label AOC. S’agit-il donc du même fromage ? Les deux s’appellent camembert, mais les producteurs artisanaux de Normandie vous diront – longuement si vous les laissez faire – que leur produit est totalement différent de la production de masse.

Il existe également des exemples de fromages locaux qui sont fabriqués selon la même recette mais qui portent des noms différents selon le lieu de production. Parfois, le fait de se trouver sur des côtés opposés de la même vallée alpine suffit à en faire deux fromages nominalement différents.

Tout cela pour dire qu’il est difficile de deviner !

Advertisement

La plupart des estimations vont de 600 à 1 600, les spécialistes du fromage affirmant généralement qu’il existe environ 1 000 variétés différentes.

Donc bonne dégustation !

Rédacteur en CHEF de id-champagne-ardenne.fr, journaliste depuis plus de 10 ans.

Advertisement

Tendances