Business

Quel rôle pour l’entrepreneuriat solidaire ?

Publié

le

Quel rôle pour l’entrepreneuriat solidaire ? 1

Il n’est pas fréquent de voir des entreprises prendre en compte l’aspect social et environnemental dans leurs plans d’actions. Le profit est l’objectif le plus visé, souvent même au détriment de la satisfaction de la cible. C’est donc pour remédier à cela que l’entrepreneuriat solidaire a vu le jour. De quoi s’agit-il ? Découvrez-le dans cet article.

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat solidaire et à quoi sert-il ?

L’entrepreneuriat solidaire ou social est une activité par le biais de laquelle des entreprises économiques se regroupent pour apporter des solutions idoines aux attentes sociales. Il a pour priorité la satisfaction générale, le bien-être social, l’émancipation des uns et des autres.

Dans chaque pays, les attentes sociales et environnementales sont nombreuses. Les inégalités sociales ne permettent pas à tout le monde de s’en sortir. On assiste ainsi à différents types d’exclusions puisque les États ne peuvent pas satisfaire chacun dans son individualité. L’entrepreneuriat solidaire se donne donc pour mission d’équilibrer les chances pour tous en se penchant sur les différents problèmes. On assiste donc à la création d’emploi, la réinsertion des anciens prisonniers, l’appui aux micro-entrepreneurs, etc. En gros, l’entrepreneuriat solidaire vise un changement positif du monde.

Les entreprises prises en compte par l’entrepreneuriat solidaire

Toutes les entreprises ne peuvent pas intégrer un entrepreneuriat solidaire. Il est indispensable de prendre en compte les bases de fonctionnement de chaque entreprise. Une entreprise visant essentiellement le profit ne peut intégrer un entrepreneuriat solidaire. Seules les entreprises fonctionnant sur des bases morales et de charité peuvent en faire partie. Le brassage de ces dernières permet une plus grande réalisation des objectifs car permettant d’obtenir le maximum de fonds possible.

Plusieurs regroupements d’entreprises formant des groupes, se lancent dans l’entrepreneuriat solidaire à travers le monde. Le Groupe SOS est l’un de ces groupes et est surtout la première entreprise sociale en Europe.

Il est important de préciser que dans un entrepreneuriat social, la réalisation du profit n’est pas l’objectif final. Le profit est plutôt vu comme un moyen d’atteinte de l’objectif final qui n’est rien d’autre que la satisfaction collective. Ces entreprises se regroupent et agissent dans les secteurs d’activités sensibles.

Quels sont les domaines dans lesquels agit l’entrepreneuriat solidaire ?

L’entrepreneuriat solidaire se penche sur un grand nombre de domaines d’activités. Il s’agit essentiellement de la santé, de l’éducation, de l’emploi, de la petite enfance. Le logement, le soutien des personnes du troisième âge ainsi que le commerce équitable sont aussi pris en compte. Vu la noblesse de la mission de l’entrepreneuriat social, elle bénéficie souvent d’appuis d’autorités gouvernementales ou d’institutions financières mondiales. Mais comme convenu, ces appuis ou même les profits générés par les activités sont réinvestis dans d’autres projets sociaux. Les regroupements pour entrepreneuriat solidaire sont administrés de manière libérale.

Dans les pays développés comme dans ceux sous-développés, l’entrepreneuriat social arrive à réaliser ce que les États n’arrivent pas à concevoir. Grâce à lui, on assiste à une amélioration des conditions de vie des humains. Un grand nombre d’emplois salariés en découle.

Tendances